Angie, 13 ans, disparue ... {critique}

Publié le par Clothilde

Angie, 13 ans, disparue ... {critique}

Coucou tout le monde !!!

J'espère que vous allez bien, moi ça va super ! Aujourd'hui on se retrouve pour parler livre, j'avais très envie de vous en parler du coup je vais vous faire un article dessus car ce livre ma vraiment beaucoup plus. Bref, j'espère que sa vous plaira !

Résumer :

TOUT OUBLIER POUR SURVIVRE

Angela, 13 ans, est kidnappée pendant un camp de vacances. Elle réussit à s'évader, rentre chez elle ... pour découvrir que son absence a durée 3 ans. Elle ne se souvient de rien.

Qu'a-t-elle subi durant sa disparition ? Comment s'est-elle échappée et qui est son ravisseur ?

Alors qu'Angela tentede retrouver la mémoire, son comportement devient de plus en plus étrange et totalement incontrôlable. La jeune fille l'ignore, mais ce qu'elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu'elle peut imaginer ...

En combien de temps j'ai lu ce livre ?

Je l'ai lu en moins d'une semaine, combien de jour, je ne sais pas.

Combien de page comporte ce livre ?

379 pages et 20 chapitres.

Qu'est-ce qui ta donné envie de l'acheté et de le lire ?

Alors ce livre je l'ai acheté dans une braderie spécial "livres". Déjà, je voulais de nouveau livre assez gros pour que l'histoire dur plus longtemps, mais pas que ce soit une histoire cul-cul. Plutôt dans le genre roman policier. Je suis tombé sur ce livre par hasard, j'ai lu le résumer et j'ai tout de suite accroché ! Après NOËL, j'ai commencé a le lire et puis, plus j'avançais, plus je voulais savoir la suite. Je ne m'attendais absolument pas a cette histoire !

Ton avis sur le livre.

Il est formidable, au début j'ai confondu les personnages entre eux, mais dès que j'ai commencé a comprendre, j'ai directement adoré ! L'histoire est assez compliqué et pas du tout banal ! Le titre peut être un peu cul cul mais le roman ne l'est vraiment pas. Il y a des choses qu'on ne pensait pas qu'il se passe qui arrive, plus on avance dans l'histoire, plus on veut savoir la suite, c'est comme une drogue !

Un passage qui ta vraiment plus ?

C'est le début du 1er chapitre, très émouvant.

— Et maintenant, rentre chez toi…

Angie sentit une légère poussée entre ses omoplates. Elle trébucha, bras en avant pour ne pas perdre l'équilibre.

— Non ! protesta-t-elle, faisant volte-face, mais il n'y avait personne.

Un frisson la parcourut et elle secoua la tête pour s'éclaircir les idées. Une fois ce vertige dissipé, elle rouvrit les yeux, éberluée. C'était bien son impasse. Son quartier. Le soleil en était à la moitié de son ascension dans un ciel d'azur. Les vents chauds de Santa Ana ébouriffaient les liquidambars. Un liseré rouge ourlait les feuilles et de grosses boules hérissées de piquants jonchaient le trottoir. En août ?

Un poids alourdissait sa main gauche – un simple sac en plastique. Où était son attirail de camping ? Elle souleva le sac pour voir son contenu, et c'est là que la bizarrerie de la situation la frappa. Surprise, elle le lâcha et examina sa main. Quelque chose clochait… Ce n'était pas sa main. Ce n'étaient pas ses doigts. Ceux-ci étaient trop longs, trop fins. Et un étrange anneau d'argent parait son médium. Sa peau était sèche, rêche. Des cicatrices sombres encerclaient ses poignets comme des bracelets. Elle retourna sa main droite pour étudier les crevasses et les cals dans ses paumes, serra le poing pour voir. Pas comme… d'habitude.

De nouveau, elle pivota sur elle-même pour regarder en arrière. Comment était-elle arrivée jusqu'ici ? Elle ne se rappelait pas avoir autant marché. Elle se trouvait… dans les bois, non ? C'était si troublant.

Son ventre gronda, et sa main droite se plaqua dessus – plat, musclé. Et puis, d'où sortait cet affreux chemisier ? Fleurettes et ruchés ? Pas du tout son style. Ni Liv ni Katie n'auraient acheté ceci. D'ailleurs, quand bien même, elle ne le leur aurait pas emprunté.

Elle ramassa le sac et contempla un assortiment de fringues qu'elle ne connaissait pas. Un vague dégoût remplaça le creux dans son estomac. Elle se sentait planer, désorientée, déconnectée.

Son regard suivit les contours des maisons. De ce côté-là, tout était familier, Dieu merci. Les voitures en stationnement avaient l'air normales, et cela la rassura jusqu'au moment où elle vit Mme Harris pénétrer dans son garage avec une poussette. Or, Mme Harris n'avait pas d'enfant.

Elle piqua un sprint, sensible pour la première fois aux ampoules de ses pieds, aux courbatures de ses jambes. À la maison, il fallait rentrer à la maison. Évidemment. Elle s'était égarée dans les bois, mais elle était revenue à la maison.

Sa main chercha à tâtons la clé sous le paillasson, après quoi elle ouvrit la porte rouge.

Conseil-tu ce livre ?

Bien sur ! Amessensibles s'abstenir (haha !)

J'espère que sa vous aura plus car j'ai vrament mis du temps a le faire !

Bisous

Clothilde <3

Publié dans Livre

Commenter cet article

chloé 31/01/2016 13:29

Ce livre a l'air bien : )

Clothilde 05/02/2016 18:11

Il l'est ;)

Chocoline 30/01/2016 21:51

Super article! Il a l'air vraiment génial, je vais voir si je peux le trouver.
Bisous ^^

Clothilde 05/02/2016 18:11

Merci, je pense que sur internet c'est possible <3

Caroline 30/01/2016 19:00

La couverture est vraiment belle par contre j'ai peur de tomber dans du " déjà vu" je me laisserai peut-être tenter, je verrais bien ;)
Merci du partage !

Clothilde 05/02/2016 18:35

L'histoire est plutôt complexe donc je pense que ce n'est pas du déjà vu comme tu dis

Caroline 05/02/2016 18:31

Ben le kidnapping d'enfant ça s'est souvent vu dans des histoires et ça se démarque dans l’originalité de l'écriture !

Clothilde 05/02/2016 18:10

Du déjà vu dans quel style ?? Avec plaisir <3

Griboulette 30/01/2016 18:44

j'adore ta critique ca livre à l'air vraiment bien

Clothilde 05/02/2016 18:10

Merci ! il l'est ! Bis